dimanche 2 mars 2008

Folies et dédicaces au Salon

Ceux qui me connaissent savent qu'il est dangereux de me laisser seule dans une librairie (c'est comme laisser un enfant diabétique sans surveillance dans une confiserie). Alors, imaginez-moi, toute seule, dans un salon du livre, pendant environ 6 heures. C'est pas surprenant que je fasse des folies!

Les folies:

J'ai premièrement acheté les Poèmes de Stéphane Mallarmé (format poche, chez Gallimard NRF). Ça, cependant, c'est pas vraiment une folie parce que, premièrement, c'est abordable, et puis, deuxièmement, c'est académique (depuis mon cours de symbolisme, le semestre passé, je me suis plus ou moins convertie à Mallarmé, exception faite de Baudelaire). D'ailleurs, à part des milliers de recueils de poésie que j'achète pour l'école, j'ai acheté, il y a quelques années, pour mon plaisir personnel, les Fleurs du mal de Baudelaire et les Poèmes de Nelligan et je ne l'ai jamais regretté. D'ailleurs, si j'avais à vivre sur une île déserte, les Fleurs du mal seraient un des trois livres que j'emmènerais avec moi. Bref, tout ça pour dire que Mallarmé, c'était justifiable (du moins, dans mon esprit).

La folie, c'était d'acheter l'Intégrale du Monstre d'Enki Bilal! La superbe copie me regardait de l'étagère et me suppliait de l'acheter. Je l'ai ouverte et là, en voyant toutes les planches absolument magnifiques (et les couleurs!) j'ai cédé. Je voulais déjà acheter l'Intégrale mais je prévoyais attendre un peu avant de passer. Cependant, quand j'ai vu qu'elle était là, disponible (alors qu'autrement, j'aurais eu à la commander), et qu'en plus, y'en avait qu'une seule copie, eh bien, j'ai pas résisté. Le prix du livre: 109$ (115$ avec la taxe). Mon porte-feuille saigne. Mais au moins, je pourrais lire ce livre sur mon lit de mort et le léguer à mes arrières-arrières-petits enfants.





Les dédicaces:


Je remercie Christ Oliver et Karine Church, les bédéistes qui ont eu la gentillesse de me dédicacer leurs derniers albums: Fish Lecan 5, Maria Dorfinkley et les chats de la Colline du Parlement (Christ Oliver) et Wallaby, la malédicition des minous de la Colline du Parlement (Karine Church, Christ Oliver).




Et je vous défends de rire de mes talents de photographe, hein! Y' une raison pour laquelle j'étudie la littérature et pas la photographie.


>> edit: Pour ceux qui veulent en savoir plus sur le Salon du livre de l'Outaouais, lisez cet article dans ActuaBD.com

1 commentaire:

丹尼士文摘(佳句庫) a dit...

What ‘s a wonderful site!!!How are you? I am Dennis Ng from HONG KONG, nice to meet you here!Take Care!

My blog: http://denniswatch.mysinablog.com/